Comment faire de vous un leader respecté et non quelqu’un de craint par ceux qui vous entourent ?

Les « leaders » sont des profils extrêmement appréciés, que ce soit par exemple dans le monde du sport ou dans celui de l’entreprise. Capable de tirer leurs équipes vers le haut, ils sont bien souvent des modèles, sources d’inspiration pour leurs collaborateurs. Mais un grand pouvoir implique de grandes responsabilités, et parfois ce leadership peut entrainer certaines dérives. Alors comment faire de vous un leader respecté, inspirant, et non quelqu’un de craint par ceux qui vous entourent ? 

Bien faire la différence entre le leader et le manager

Afin de pouvoir échanger ensemble autour de cette notion de « leader », il semble important de commencer par la définir. Bien souvent dans le langage courant, des confusions se font entre les termes « leader » et « manager ». Le manager n’a dans les faits rien à voir avec le leader, sa position est tout simplement hiérarchique, il dispose d’un certain pouvoir sur les collaborateurs qui l’entourent.

Certaines personnes peuvent être d’excellents managers mais ne pas avoir du tout de leadership. A l’inverse, le leader est quant à lui quelqu’un qui va tirer ses collaborateurs vers le haut. Pour autant, cela ne signifie pas forcément qu’il possède un statut de manager ! Il va réussir à motiver les personnes qui l’entourent afin de faire en sorte qu’elles puissent donner leur maximum et aller chercher des résultats.

Alors oui, un manager peut-être un leader, mais ce n’est pas une vérité générale. A l’inverse, un membre d’équipe n’ayant aucune supériorité hiérarchique sur ses coéquipiers peut s’affirmer comme le leader. Deux termes parfois complexes à bien saisir, mais qui sont pourtant extrêmement importants et dont l’incompréhension peut parfois poser problème. 

Pour vous faire respecter, vous devrez montrer l’exemple

Mais alors, si ce n’est pas une question de hiérarchie ou de pouvoir, comment devient-on un leader ? Comment peut-on se faire respecter voire admirer par ses équipes ? Une chose est absolument essentielle : montrer l’exemple. Le leader n’est pas qu’un simple donneur d’ordre, il est un exemple pour celles et ceux qui l’entourent. Parce qu’il a déjà fait ses preuves et dispose donc d’une certaine légitimité, ses équipes le suivront les yeux fermés.

Son rôle, outre de tirer ceux qui l’entourent vers le haut, c’est également d’aider, d’accompagner, de faire progresser. Un leader respecté contrairement à un leader craint donnera tout pour faire briller ses équipes mais saura s’effacer lorsqu’il le faut afin de ne pas monopoliser l’attention. Il saura faire comprendre à son groupe que les succès sont un travail d’équipe et qu’il est loin d’en être le seul responsable.

Le leader respecté est un exemple à suivre, très présent pour soutenir ses équipes dans les moments difficiles, et très effacé pour laisser son équipe triompher dans les moments les plus joyeux. Son rôle est de transmettre son savoir et sa passion ! 

S’ils vous craignent, c’est qu’il y a une raison et il faudra la comprendre

C’est au départ parce-que l’on a fait ses preuves et que l’on ressort comme un exemple aux yeux des autres que l’on peut être caractérisé comme « leader ». En revanche, lorsque ce même leader commence petit à petit à être craint par ses équipes, c’est qu’il y a un réel problème. Gardez en tête que votre rôle en tant que leader est de faire briller, non pas de rabaisser. Vous êtes pour vos équipes un modèle, une source d’inspiration, mais à la moindre erreur ou faute de votre part, tout ceci risque de s’effondrer. De ce fait, vous devez toujours faire attention à la façon dont vous vous comporter avec les autres.

Dans les situations les plus difficiles, travailler votre intelligence émotionnelle pourra vous être d’une aide précieuse. Remettez-vous également en question lorsque vous en ressentez le besoin. La route est souvent longue avant de devenir un leader aimé et respecté. En revanche, en une fraction de seconde la moindre erreur comportementale peut faire de vous un leader craint ou détesté…

Gardez toujours en tête qui vous êtes, et comment vous avez réussi à devenir un leader aux yeux des autres. Quel que soit la situation, tâchez de toujours garder vos valeurs et de ne jamais vous éloigner du chemin que vous aviez commencé à tracer. C’est d’ailleurs dans les moments les plus difficiles que les équipes attendront beaucoup de vous et que vous pourrez renforcer votre leadership encore un peu plus. Soyez un modèle, partagez vos connaissances et votre savoir-faire avec ceux qui vous entourent, ne baissez jamais les bras et montrez à vos équipes que votre seul est unique but est de les faire progresser.  

En conclusion : Devenir un leader respecté n’est pas chose facile, réussir à le rester sur le long terme est peut-être encore plus complexe… Restez fidèle à vos valeurs, respectez ceux qui vous entourent et aidez-les à grandir. Plus vous donnerez pour les autres afin de les aider à briller, plus vous serez aimé et respecté sur le long terme.

Pas de commentaires

Poster un commentaire