Bien réagir face à l’intimidation

Comment se débarrasser des personnes qui cherchent à nous dominer de façon non-agressive ? Ce genre de petits jeux de pouvoir sont très courants en société, surtout lorsqu’il y a un public. L’objectif, est de se servir de quelqu’un pour augmenter son propre statut aux yeux des autres. Si vous voulez en finir avec ces situations qui vous mettent mal à l’aise et entachent votre image de façon subtile, vous êtes au bon endroit !

Apprenez à repérer les jeux de domination

Cela peut se traduire de diverses façons, verbales ou non-verbales : une poignée de main, une tape sur l’épaule, une remarque « tiens tu as l’air fatigué aujourd’hui ». Toutes ces petites choses ont l’air anodines, mais bien souvent l’objectif et de diminuer votre statut aux yeux des autres. Elles sont d’autant plus difficiles à repérer que les gens le font avec un air sympathique ou amical.

Voici quelques exemples qui sont passés dans les médias : 

D’après vous, s’agit-il de remerciements ou de tentatives de soumission ? À la fin de cet article, vous serez à même de juger. D’ailleurs avez vous déjà fait le lien avec des scènes d’histoire dans lesquelles on observe des baises-mains, ou alors des chevaliers mettant un genoux à terre devant un roi en signe d’allégeance ? Et bien, ce sont tout autant d’attitudes qui mettent en lumière un rapport : Dominant/Dominé.

Comment réagir quand quelqu’un essaie de vous soumettre ?

Ne pas se justifier

Un des pièges dans lequel il ne faut pas tomber est celui de la « Justification ». Si une personne vous fait une remarque, sachez qu’elle s’attend à ce que vous vous justifiiez, afin d’instaurer un rapport dans lequel elle vous domine et vous force à vous expliquer ce qui aura pour effet de vous faire passer pour plus intimidés que vous ne l’êtes. Après vous être justifié, vous ne pouvez plus revenir en arrière en faisant preuve d’hostilité, puisque vous êtes passé du statut d’adulte au statut d’enfant. En vous justifiant, vous rentrez de vous-même dans le jeu de pouvoir que cette personne tente d’instaurer.

Temporiser

Temporiser permet d’une part de vous donner le temps de préparer la façon dont vous allez revenir vers la personne et surtout de prendre la position dans laquelle vous lui donnez un ordre et où l’autre n’a pas d’autre choix que d’attendre. Je vous donne un exemple, si je suis dans un conversation et que quelqu’un tente de m’interrompre pour faire le pitre ou me tourner en ridicule, je lui demande d’attendre que j’ai terminé ce que j’étais en train de dire, mais que je reviendrai vers lui ensuite.

Si temporiser n’est pas suffisant pour éloigner la personne, vous pouvez lui ordonner (intelligemment) d’arrêter ce qu’il est en train de faire. Un jour, alors que j’étais en soirée, un homme s’est approché de moi pour mettre son bras autour de mes épaules et tenter de me tourner en ridicule et appuyant ce que je disais par des mouvements de tête. Voici comment je lui ai demandé d’arrêter : « Mec t’as l’air sympa, mais il n’y a que ma copine qui a droit de faire ça » et j’ai retiré sa main. 

Donner un ordre

D’une manière générale, quand vous voulez adoucir un ordre sans perdre en fermeté. Ne pointez pas directement l’autre dans votre façon de parler, passer à travers vous. Je m’explique, si je dis à quelqu’un : « Par contre, enlève ton bras de mon épaule » en le tutoyant, je vais immédiatement donner l’image d’une personne énervée et perdre en crédibilité / cool attitude. Tandis que si j’utilise le JE en disant : « Je veux bien que tu enlèves ton bras » ça se passera beaucoup mieux, et je ne montrerai alors aucune agressivité.

Comment être sûr que ça marche ?

Un moyen qui permet de savoir si votre tentative d’évitement à fonctionné est d’observer la réaction des personnes qui vous entourent. Souvent quand deux personnes sont en train de se jauger et de chercher à avoir le dessus l’une sur l’autre, une fois que la joute est terminée, les gens autour vont d’une manière ou d’une autre valider la personne qui a eu le dessus, par le rire ou un « ouuuuh ».

J’espère que dorénavant vous arriverez à mieux cerner ces situations de la vie courante dans lesquelles il y a des jeux de domination qui vous mettent mal à l’aise sans trop comprendre pourquoi, mais aussi à savoir détourner ce genre de micro agression. Et retenez bien une chose, le contact physique est tout sauf anodin beaucoup de personnes qui le pratiquent à outrance vont se réfugier derrière des phrases comme : “je suis tactile” pour mieux brouiller les pistes et dissimuler leurs tentatives…

1 Commentaire
  • Adrien Vaysset
    Posté à 10:08h, 04 juin Répondre

    Je suis entièrement d’accord, il est fondamental de poser immédiatement ses limites.
    Car c’est un cercle vicieux et si on ne se fait pas respecter dessuite, la personne va prendre l’ascendant et poursuivre son petit jeu. Et il sera de plus en plus difficile de la recadrer.

Poster un commentaire