5 conseils pour ne plus jamais stresser

Quand nous sommes stressés, nous mettons en place des compensations qui nous permettent de décompresser, malheureusement ces compensations peuvent être néfastes pour notre santé: manger trop de sucre ou de gras, boire de l’alcool, fumer. Ces comportements ne nous libèrent pas du stress, ils nous permettent simplement de l’encaisser. Dans cet article nous allons aborder 5 points pour amoindrir les causes véritables du stress.

Dormir suffisamment

On ne le répétera jamais assez, mais le manque de sommeil influence directement notre humeur, notre niveau de fatigue et d’irritabilité. Vous vous êtes sûrement déjà aperçus que lorsque vous appreniez une mauvaise nouvelle et que vous êtes en pleine forme vous ne réagissez pas de la même manière que lorsque vous avez dormi 4h la nuit passée. De plus, quand vous manquez de sommeil, votre cerveau réagit chimiquement en produisant plus de cortisol qui est ….. l’hormone du stress! C’est sans compter les effets sur la mémoire, les réflexes, et les capacités de concentration. Autant de moyens de provoquer des situations stressantes au quotidien. Alors faites de votre rythme de sommeil une priorité.

Réduire les informations (négatives)

Que ce soit sur les réseaux sociaux, à la télé, dans les médias en règle générale, les informations qui nous sont distribuées sont très majoritairement source de stress ! Pourquoi ? Parce qu’elles sont en grande majorité négatives. En effet, les gens réagissent plus facilement aux drames, ce sont des situations à enjeux qui peuvent potentiellement affecter notre survie. Il est donc plus facile de capter l’attention du public avec des informations de la sorte « choquantes », et les médias l’ont compris, c’est pourquoi une grande partie de nos news-feed ressemblent à ça :

Par extension les personnalités que vous suivez sur les réseaux sociaux peuvent amener de la négativité et une source de stress à cause de la comparaison que nous faisons entre nos vies et celle que les autres nous montrent.

L’idée n’est pas de faire l’autruche et de se couper de ce qui se passe dans le monde de manière définitive, mais plutôt de bien choisir les moments durant lesquels vous vous informez, la durée pendant laquelle vous allez le faire, et les sources de vos informations. Une personne qui regarde 1h par jour une émission d’info, c’est 7h qui disparaissent dans une semaine. Nul besoin de condamner autant de temps pour être tenu informé. 

Identifier les sources de stress

On dit que nous sommes la somme des influences des 5 personnes qui nous sont les plus proches. Si vous êtes stressés par des conflits, des incompréhensions, ou les comportements de vos amis, de votre conjoint ou de votre boss, prenez le temps de réfléchir à ce qui vous met dans cet état de stress. Est-ce une remarque ? Une accumulation de tâches ? Une incompréhension ? Une dispute ? Si possible ayez une discussion avec les personnes concernées pour qu’elles aient conscience de votre mal-être, et le cas échéant prenez les mesures nécessaires, changez d’environnement si vous le pouvez et surtout apprenez à lâcher prise en prenant les choses à la hauteur de ce quelles sont.

Extérioriser

Parler des choses qui sont source de stress pour nous est un moyen de mettre des mots sur ce qui nous fait peur et de relativiser leur importance. Garder tout pour soit est un excellent moyen d’exploser en plein vol, à cause de l’accumulation. Vous avez un RDV stressant à venir ? Une présentation ? Un examen ? Ne pas en parler ne fera que couver le stress, l’angoisse qui vous étrangle. Parlez-en à des proches, mais de manière factuelle.
On remplacera les : “Mais tu te rends compte j’ai ça à faire pour demain ! Et j’ai mon boss qui veut me voir pour mon point annuel il va encore me faire des reproches, et j’ai une échéance ….
Vous sentez le “stresso-mètre” augmenter ?
Enoncez factuellement en quelques phrases ce qui vous met en état de stress, vous vous apercevrez qu’en parlant de façon plus neutre, vous ne vous mettez plus dans un état émotionnel négatif. Pour finir, n’oubliez pas de prendre les problèmes un par un, vouloir être à 100% sur tous les fronts n’est possible sur la durée pour personne.

Anticiper

Si vous êtes du genre stressé, la procrastination est alors votre pire ennemi, (et si ça n’est pas déjà le cas, il doit le devenir). Pourquoi repousser au dernier moment, vos devoirs, démarches administratives, rédaction de votre mémoire, ou préparation de votre réunion ? En prenant de l’avance vous vous octroyez la possibilité de faire les choses plus en profondeur, d’avoir le temps d’y réfléchir, de compléter, d’anticiper les questions, bref de travailler sereinement et réaliser ces objectifs même en cas d’impondérables. Ce temps que vous n’aurez pas passé devant Netflix pour répondre à vos obligations, vous pourrez le passer plus tard avec l’esprit léger.

Il est donc indispensable pour notre bien-être et notre équilibre mental de prendre conscience de ces leviers et de quelle manière ils influent sur notre niveau de stress. Prendre le contrôle sur ces paramètres qui occupent une grande place dans notre quotidien, c’est faire un premier pas vers la quiétude et la paix intérieure. À vous de jouer maintenant !

Pour aller plus loin, et éradiquer vos sources de stress, l’Hypnothérapie est une piste à ne pas négliger.
Sur Socialskills, c’est Mathieu Soriano  qui anime notre Masterclass vidéo sur l’Auto-Hypnose.

ACCEDER A LA FORMATION

1 Commentaire
  • vayssetadrien
    Posté à 10:13h, 22 mai Répondre

    Je te rejoins notamment sur le dernier point. A mon sens, l’action est le meilleur moyen de court-circuiter le stress.

Poster un commentaire