Pourquoi suis-je (toujours) fatigué ?

maxresdefault
Développement personnel

Pourquoi suis-je (toujours) fatigué ?

Vous êtes constamment fatigué ? 
Même après une bonne nuit de sommeil, vous sentez que vous peinez encore à avancer ? Vous avez envie de faire mille choses, mais n’avez de l’énergie que pour mater une série sur Netflix ou pour scroller sur Insta ? Cette situation vous frustre ?

Alors cette vidéo est pour vous, les éternels fatigués du quotidien. 

Souvent lorsqu’on est fatigué, notre premier réflexe va être de se dire qu’on n’a pas assez dormi, qu’on mène une vie qui n’est pas suffisamment saine ou qu’on mange mal. Peut être. Mais on sous-estime souvent le fait que le manque d’énergie et l’épuisement peuvent également être d’ordre mental et la sensation de fatigue physique, un simple symptôme.
Alors, attention. Je ne suis pas médecin. Le burnout, la dépression… ont également la fatigue pour symptôme. Évidemment, il ne faut pas hésiter à aller consulter un spécialiste si vous sentez que c’est nécessaire.

Parmi les types fatigues qu’on oublie souvent de considérer, il y a ce qu’on appelle la fatigue décisionnelle. 
Prendre une décision est coûteux en énergie pour le cerveau. Or, on passe littéralement nos journées à prendre des micro-décisions. Une étude de l’Université de Cornell a montré que pour gérer notre alimentation au quotidien, nous devons prendre en moyenne plus de 200 micro-décisions par jour.  Au total, on prendrait plus de 35 000 micro-décisions par jour

Normal, d’être crevé le soir !

1 – Ménager votre capacité décisionnelle. 

Un exemple connu concerne Steve Jobs qui s’habillait tous les jours de la même manière. 
Pourquoi ? 
Parce que ne pas avoir à penser à son look, à son style, à l’image qu’on véhicule… c’est autant de décisions en moins à prendre chaque jour. Mark Zuckerberg utilise la même méthode.
Et ce n’est là que la partie émergée de leur iceberg organisationnel car le même type de questions se posent pour les repas, pour les courses, pour le ménage, pour le sport, pour les enfants…

2 – Simplifier au maximum votre quotidien. 

Réduire le champ des possibles sur les sujets qui ne sont pas importants ou vitaux pour vous. 
Par exemple : faites la liste de vos repas préférés et établissez un planning simple
Parfois, savoir ce que l’on va manger quand on est plusieurs, puis le préparer prend plusieurs heures. Il ne faut pas oublier que ce n’est qu’un repas qui va être digéré et oublié. Personnellement, j’ai gagné plusieurs heures par semaine de temps de cerveau en organisant mon alimentation. Heures que je consacre à des choses plus qualitatives. N’hésitez pas à partager dans les commentaires d’autres aspects de la vie qui peuvent être simplifiés de cette manière. Je suis sûr que vous allez en trouver de nombreux autres.

3 – Allégez votre vie de tout ce qui est émotionnellement impactant.

Ce conseil concerne la fatigue émotionnelle
On a tendance à sous-estimer ce facteur. Je suis sûr que vous serez d’accord avec moi pour dire que depuis 2 ans, on évolue dans un flot continu d’informations et d’événements porteurs de charges émotionnelles fortes. Au quotidien, c’est usant. 

Il est donc nécessaire de ne pas en rajouter. 
Par exemple et au hasard : 

  • les réseaux sociaux ou en tout cas, certaines personnes, certains groupes ou certaines conversations qui consomment inutilement votre énergie ; 
  • les prises de tête qui ne débouchent sur rien ;
  • mais aussi les potins ou les ragots sur la vie des autres.

Bref. Toutes ces choses qui vous attirent parce qu’elles sont distrayantes, mais qui, au final, pompent votre énergie et votre attention.

4 – La méthode Getting Things Done

Ce conseil s’inspire en partie d’une méthode conçue par David Allen : la méthode Getting Things Done. Il a d’ailleurs écrit un livre dessus qui en français s’appelle “S’organiser pour réussir”.

Le principe est simple : une tâche non-réalisée est une tâche qui “processe” en continue dans votre cerveau.
Réserver un resto pour ce soir.
Répondre à un sms.
Lancer le lave-vaisselle.
Poser vos jours de congés…

Vous avez en permanence des dizaines de tâches plus ou moins importantes en tête qui créent du bruit et vous fatiguent. Comme vous craigniez de les oublier, elles s’agitent en tâche de fond créant de la rumination ou du surmenage.
Il existe une solution très simple pour vous en libérer. C’est de rédiger une to-do-list. Mais pas n’importe quelle to-do-list. Une liste totalement exhaustive de tout ce que vous avez à faire.  Inscrivez-y même les toutes petites tâches.
Pourquoi ? Parce qu’ainsi vous allez externaliser ces pensées récurrentes. D’une certaine manière, l’existence de cette liste va rassurer votre cerveau qui cessera de ressasser. 

Pour info, cette étape est la toute première de la méthode de David Allen. Si vous voulez aller beaucoup plus loin, jetez un œil à son livre.

4 – Vous fixer des objectifs

Pour pouvoir simplifier votre vie, faire le tri dans votre quotidien et ne plus vous épuiser, je vous conseille de vous fixer des objectifsAyez des objectifs simples mais précis. Vous pouvez les noter tous les matins, en début de semaine, de mois.. peu importe. Se fixer des objectifs permet de distinguer et d’évacuer plus facilement de sa vie tout ce qui n’est pas important.

Le but n’est pas d’être dans une sorte d’hyperproductivité malsaine, mais simplement de pouvoir faire le tri entre ce qui compte vraiment pour vous, et ce qui vous use. 

Conclusion

Au final ce qui compte c’est d’être heureux à la fin de votre journée et en ce qui me concerne, j’ai remarqué que c’était le cas quand mes réalisations correspondent à mes attentes. 
Quelque soit ces attentes : c’est valable également quand j’ai décidé de prendre du repos, si tel est l’objectif de ma journée.
On ne parle pas forcément de créer un empire. Cela peut-être regarder un film, consacrer du temps à ses enfants… Si c’est ça, qui compte aujourd’hui pour vous, il faut faire en sorte que ça devienne votre priorité.  Et tout ce qui ne concerne pas cette priorité devient du bruit.

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Devenir Une Personne Inoubliable

Formation gratuite en accès immédiat

J’accepte de recevoir des informations de la part de socialskills.fr