Se fixer des objectifs et les tenir

Chaque année c’est la même chose, vos résolutions se transforment en désillusions quelques semaines seulement après les avoir fièrement annoncées. Le problème, ça n’est pas vous, ce sont les résolutions! Ce sont des paroles en l’air qui ne sont entourées d’aucune méthode, il est temps de les transformer en véritables objectifs qui vont changer votre vie. Dans cet article j’aborde 4 points hyper-importants pour vous obliger à les tenir.

Faire de son objectif une nécessité

Si votre objectif n’a pas suffisamment d’importance, vous ne parviendrez pas à le tenir, c’est le cas de bon nombre de résolutions est pris sans avoir pris le temps de se demander réellement pourquoi on les prenait et si elles étaient réellement alignées avec votre façon de vivre. Un bon exemple est celui de l’arrêt du tabac, si vous n’avez pas de raison particulière de stopper, vous replongerez à la première faiblesse, mais si vous trouvez une raison qui a suffisamment de poids, vous aurez beaucoup moins de difficultés. Une femme qui tombe enceinte n’a aucun mal à arrêter de fumer car la santé de son enfant est une raison écrasante. Si un motif n’est pas suffisant lourd, vous devez en agréger le plus grand nombre possible pour parvenir au même poids. Vous devez prendre le temps d’y penser, de visualiser toutes ces raisons pour lesquelles vous travaillez à votre objectif, faites en une véritable obsession que vous nourrirez chaque jour et entreprenez toutes les actions possibles qui vont dans la même direction. Par exemple pour l’arrêt du tabac, faites un blanchiment des dents.

Qu’allez-vous sacrifier en échange ?

Réaliser votre objectif vous demandera du temps: peut-être 2, 4 ou 6 heures par semaine, vous devez donc vous poser la question de ce que vous allez sacrifier pour le faire rentrer dans votre agenda. Si vous ajoutez 4h de sport, qu’allez vous retirer : du sommeil ? Du temps avec vos enfants ? Ou bien du Netflix. Votre objectif ne tiendra pas si ce que vous devez sacrifier a une importance capitale à vos yeux, vous devez donc vous poser la question avant même de vous y mettre. En acceptant de sacrifier une chose qui a une importance moindre, vous allez augmenter votre détermination.

Faire suivre son objectif d’une planification

Pour être tenu, la prise de votre objectif doit immédiatement être suivie d’une planification rétroactive. Vous voulez courir le 10km en 33 minutes à la fin de l’année ? Quels doivent être vos temps de passage au 9 ème, 8 ème, 7 ème kilomètre… etc. Cela vous permettra de savoir immédiatement quelle est le prochain palier à atteindre et à quelle période. Découper votre objectif en un plus grand nombre possible d’actions, c’est le rendre concret. Ce n’est pas un bond immense que vous allez faire, mais une série de marches à escalader.

Cette planification doit se retranscrire dans votre agenda. La planification a une force car elle vous permet de vous mettre dans les bonnes dispositions pour travailler.

Trouvez quelqu’un qui a le même objectif que vous (et qui agit)

Ce conseil est évident, on est plus fort à deux que seul, mais je le doublerais d’une condition: trouvez quelqu’un qui agit déjà pour la réalisation de son objectif, cela signifie que cette personne est déjà engagée et donc moins susceptible d’abandonner à vos côtés. Vous n’avez pas envie de subir une baisse de motivation dès le début de votre long voyage en perdant votre partenaire de cordée. N’allez pas chercher quelqu’un que vous motiveriez, prenez quelqu’un qui est déjà en chemin sur la même route que vous.

Il est important également d’avoir le soutient de votre entourage. Si votre mec ou votre copine ne vous soutient pas dans votre objectif, non seulement vous allez avoir du mal à le tenir, mais votre couple risque d’en pâtir. Cela peut même aller plus loin, plus jeune, ma petite-amie était contre mon principal objectif personnel pour lequel j’avais une motivation telle que c’est mon couple qui a cédé et non mon objectif. Le travail de motivation que vous effectuez pour vous, vous devez le partager avec votre partenaire pour s’assurer que vous avancez tous les deux dans la même direction et que vous continuerez à vous soutenir dans vos objectifs respectifs.

Utiliser les outils de la Programmation-Neuro-Linguistique

Le principe de la Programmation Neuro-linguistique est d’examiner notre logiciel interne afin de le reprogrammer. Cette méthode thérapeutique peut donc aider à comprendre son comportement, ses mécanismes, ses émotions… et à reprendre en main son parcours de vie de façon plus active.  Un travail en PNL est orienté vers l’objectif de la personne accompagnée. Nous avons réalisé une Masterclass à ce sujet, elle est animée par un expert dans le domaine et à déjà changé la vie de plusieurs centaines de personnes, prenez le temps de tester les 10 premières minutes, vous ne le regretterez pas.

Et vous, quels sont vos objectifs ? Dites-le moi en commentaire

Tags:
3 Commentaires
  • Benjamin
    Posté à 18:20h, 11 janvier Répondre

    Super article, concis et qui va directement à l’essentiel !

    Niveau objectif 2018 ça sera pas mal de sport et financier.

    – Faire un trail de 100km fin Aout avec des trails intermédiaires de 45 à 65 km entre Mars et Aout. Pour la réalisation de cet objectif, j’ai pris un trailer pro (vice-champion du monde 2017) qui me coach et me confectionne les plans d’entraînement.
    – Faire 2 triathlon de taille S pendant le premier semestre. Un tuteur m’a été attribué via mon club de triathlon.
    – Investir dans 2 appartements pour de la location avant fin 2018. Suivi d’une formation sur l’investissement immobilier + lecteur sur ce sujet + rencontre d’investisseurs dans ma ville.

    Cela me prend énormément de temps donc exit la télé, les séries, les films et les quelques soirées trop arrosées…mais pas toutes 😉

    Ne lâchez rien et foncez !

    • Yann Piette
      Posté à 13:23h, 12 janvier Répondre

      Merci à toi Benjamin. Excellente idée d’utiliser l’expertise de quelqu’un qui a déjà accompli ton objectif pour faire ta planification ! Je ne savais pas que la FFTRI avait changé l’appellation des distances, avant c’était sprint. Je pense que tu n’auras aucun mal à remplir cet objectif si tu es déjà capable de courir 45km.

  • Flo
    Posté à 20:14h, 16 janvier Répondre

    Les objectifs que je me suis fixé pour mes 25 ans, 6 mois avant cette date : obtenir mon diplôme d’ingénieur ( fait), signer un cdi payé au moins 37 k (fait), faire 120 séances de sport ( 5 par semaines),investir dans mon premier appartement et le retaper , lire 7 livres, 30 jours sans branlette, planifier un roadtrip de 6 mois pour mes 25 ans et quitter mon job le jour de mes 25 ans. Il me reste 3 mois pour finir ce programme ! Go

Poster un commentaire