Se faire respecter par un pervers narcissique

Manipulateurs-pervers-narcissiques-qui-sont-ils-min
Confiance en soi Gestion des émotions

Se faire respecter par un pervers narcissique

Le « Pervers Narcissique » c’est un concept qui a été beaucoup galvaudé.

Vous devez surement en entendre parler énormément autour de vous et sur internet.

Mais les définitions qui en sont données sont floues.

Aujourd’hui je ne suis pas là pour vous faire une énième vidéo sur les pervers narcissiques.

On va plutôt s’intéresser ensemble à un comportement extrêmement manipulateur qui est utilisé

  • par les pervers narcissiques
  • mais aussi par de nombreuses personnes qui ne rentrent pas forcément dans ce diagnostic.

Parce que oui, qualifier quelqu’un de pervers narcissique, c’est avant tout un diagnostic.

Tout le monde n’est pas compétent pour poser ce diagnostic.

Ca ne sert pas à grand-chose de vous fatiguer à lire des listes de symptômes sur internet, parce que vous n’êtes pas psychologue. Et en vérité le fait de savoir si une enfance sans limites favorise des comportements de pervers narcissique ça n’est pas très important.

Surtout ça ne va pas vous emmener très loin.

Mais ça ne change pas le fait qu’on est tous et toutes amenés à fréquenter des personnes avec des comportements manipulateurs, peut-être pour certains des pervers narcissiques.

Ca vous arrive peut être au travail, en famille, ou même avec votre conjoint. Et je veux que vous compreniez une chose : ça n’est pas parce que vous ne pouvez pas poser un diagnostic que vous êtes impuissants.

Ce que je veux faire aujourd’hui c’est attirer votre attention sur un comportement en particulier. C’est un comportement très manipulateur que vous avez probablement déjà subi.

En fait que la personne qui vous manipule soit un pervers narcissique ou pas ca n’est pas essentiel en vérité.

Ce qui est essentiel pour vous c’est de vous familiariser avec les comportements manipulateurs les plus courants.

C’est en commençant par les identifier que vous allez comprendre comment vous défendre et poser vos limites.

Le comportement dont je veux vous parler aujourd’hui est plus connu sous son nom anglo-saxon, le gaslighting.

Au canada on appelle aussi ça le détournement cognitif.

En deux mots qu’est-ce que c’est ?

Quelqu’un qui va vous manipuler en vous faisant douter de votre perception de la réalité.

Si vous avez vu le film Whiplash réalisé par Damien Chazelle, il y a dedans des scènes de gaslighting notables. Mais dans votre vie personnelle, vous êtes peut être aussi confrontés à des comportements qui vont viser à vous faire douter de votre réalité et de vos jugements.

Par exemple, un proche qui souffle le chaud et le froid, qui vous ignore et qui vous valorise de manière aléatoire. Ca va vous pousser à dégrader votre perception de vous-même et à ne plus faire confiance à vos sentiments d’attachement. C’est très insidieux comme mécanisme : la personne va agir de telle sorte à ce que son respect pour vous soit imprévisible. Et vous en retour, étant incapable de prévoir le comportement à l’avance, vous en venez à douter de la nature de la relation qui vous lie à la personne.

Un autre exemple c’est quelqu’un qui pendant un conflit va vous dire que vous êtes « trop susceptible » ou que vous prenez les choses « trop à cœur ». Là la personne vous fait douter de votre jugement : vous avez réagi car vous vous êtes senti agressé mais elle vous dit que c’était une plaisanterie.

Je pense que c’est important que vous ne preniez pas ces évènements à la légère. Parce que si vous êtes exposés régulièrement à des personnes qui nient vos jugements sur une situation, ça peut vous conduire à douter de tout.

Et donc à ne plus savoir identifier les situations de conflit réelles, dans lesquelles on vous manque de respect. Maintenant que vous avez compris ça, regardons ensemble quelles solutions et quels outils vous avez à disposition.

Selon la chercheuse Hilde Lindemann, votre capacité à résister au gaslighting dépend de votre « aptitude à faire confiance à vos propres jugements » C’est un travail que vous devez entreprendre et qui va vous permettre d’apprendre à faire confiance à vos jugements.

Qu’est ce que ça veut dire concrètement apprendre à faire confiance à vos propres jugements ?

Et bien ça veut dire quand vous êtes confronté à un conflit, vous devez apprendre à distinguer :

  • d’une part les opinions qui relèvent de votre propre perception des choses
  • d’autre part les opinions que vous pensez être les vôtres mais qui vous ont été communiquées par la personne en face de vous.

Par exemple, une des stratégies de gaslighting les plus courantes en rhétorique, c’est l’argument de l’épouvantail.

C’est quelqu’un qui va caricaturer un reproche que vous lui faites afin de rendre le débat inflammable et vous faire endosser le mauvais rôle. Je vous donne un exemple : quelqu’un à qui vous faites un reproche mesuré et qui va vous répondre « Oui oui tout est de ma faute bien sur, comme d’habitude »

En caricaturant votre reproche, ça lui permet de n’avoir même pas besoin de le réfuter. Et ça vous fait passer pour quelqu’un d’irrationnel, dont les sentiments ne sont pas légitimes car ils sont absurdes.

Maintenant vous êtes surement en train de vous demander : comment réagir quand on est confronté à une tentative de gaslighting ?

Quand vous êtes face à une personne qui vous manipule en vous faisant douter de vos jugements, vous devez apprendre à prendre du recul et à faire ce travail d’analyse.

Et vous devez aussi savoir que la bonne réponse face à un pervers narcissique ça n’est pas nécessairement d’aller au conflit en essayant de lui opposer des faits objectifs.

En réalité même si vous avez des faits objectifs à opposer ça ne vous donne pas un grand pouvoir.

Parce que la personne qui vous manipule n’est pas sur le terrain des faits, elle est sur le terrain de l’émotion et de la subjectivité. En plus ce genre de personnes se nourrissent de votre réaction pour vous faire douter encore plus.

Dans ces cas-là la meilleure manière de poser vos limites c’est finalement d’être au clair avec votre perception des choses. Un des meilleurs outils à votre disposition, c’est votre fermeté : ne montrez pas votre doute. Et de savoir vous désengager et vous éloigner.

Bien sûr, réapprendre à poser ses limites et à écouter son intuition ça peut être très difficile.

Ca ne s’apprend pas un article mais ça fait partie du travail qu’on mène ensemble semaine après semaine.

J’espère que vous saurez être plus vigilants quand quelqu’un essaye de vous gaslighter.

Bien sûr il n’y a pas que le gaslighting et des comportements manipulateurs, il en a des dizaines d’autres.

Les identifier et acquérir les outils pour s’en défendre va vous permettre de vous éloigner directement de ces comportements, qu’ils viennent d’un pervers narcissique ou simplement de quelqu’un de toxique.

Ce que je vous propose c’est d’envisager le problème du pervers narcissique sous un angle comportemental.

Concrètement ça veut dire :

Arrêtez de vous demander si quelqu’un est ou n’est pas un pervers narcissique. Ca ne sert pas toujours à quelque chose de pathologiser ce comportement :

Un comportement manipulateur est un comportement manipulateur, qu’il vienne d’un pervers narcissique ou pas.

A la place, demandez-vous plutôt :

Quels sont les comportements que j’accepte ou n’accepte pas ? Est-ce que je peux m’éloigner de cette personne ? Si oui, pourquoi je ne le fais pas ? Si non, quels outils j’ai à ma disposition pour communiquer mes besoins et poser mes limites ?

 

Comment (1)

  1. Fifi

    Bonjour je voulais savoir comment faire face à Une personne pervers narssessique quend on est trop gentille justement

Laissez votre pensée ici

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *